Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site - Angres - Son histoire - Une commune minière, commune verte.

Actuellement, Angres ne comporte plus d’industrie. Proche de Lens,Liévin, Arras, Béthune avec des facilités d’accès vers les autoroutes et rocades, elle offre un cadre verdoyant et champêtre à ceux qui s’y installent et qui travaillent à proximité, voire même sur la métropole lilloise.

Angres est situé à la limite sud du bassin minier. On y découvrit le charbon assez tard et le puits qui y fut creusé : le n°6 de la Compagnie des mines de Liévin n’entra en exploitation qu’en 1908. Celle - ci fut arrêtée en 1914, la fosse noyée et son cuvelage dynamité en 1915 par les allemands. Les travaux de reconstruction furent longs, difficiles et coûteux .

L’exploitation ne reprit qu’en 1938.

- 1945 : nationalisation des mines, la fosse 6 fait partie du groupe Lens Liévin : Elle emploie ,en 1963, 2475 ouvriers pour un rendement de 480T par heure, l’exploitation descend à 807m de profondeur.
- Début 1971, les effectifs baissent et le puits devient puits de service.
- Les installations seront démantelées en 1989, le chevalet a bien du mal à tomber !
- Le carreau est nu en juin 1990
- La population qui était de 464 hts en 1855 passera à 2810 hts en 1914. 2339 hts en 1945, 4775 hts en 1962, 4384 hts en 1968, 4538 hts en 1975, 4469 hts en 1999. Angres totalise, au dernier recensement de 2008 : 4181 habitants.