Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site - Angres - Son histoire - "Les palots" d’Angres

Vous voici donc installés à Angres, la seule commune à porter ce nom en France, ce qui vous évite de préciser le département au minitel ou internet. Il semble que si loin que l’on remonte elle se soit toujours appelée ainsi.

Vous êtes donc devenus des Angrois ou plutôt des "palots". Ce n’est pas que les habitants d’Angres soient anémiques, mais une polémique les opposa en 1810 aux habitants de Souchez :" les boyaux rouches." Ceux ci estimaient qu’Angres avait poussé la limite un peu loin et réclamaient une partie du territoire du Sud de la commune appelée : " les Bruyères".

Le maire d’alors demanda aux habitants de venir avec leur "palot" (pelle ou plutôt bêche) et de creuser la profondeur d’un fer de "palot" pour matérialiser la limite du terrain qui lui était contestée. Hélas, sa réclamation n’était pas fondée et c’est Souchez qui l’emporta. L’affaire fit grand bruit pendant plusieurs années et le surnom demeura. Il ne reste plus guère que dans la mémoire des anciens, comme les "boyaux rouches" de Souchez ou les "metteux d’fu" de Givenchy.